Apportez-les-moi

Nous arrivons à la période des vacances. Nous avons tous besoins de repos.

 

Jésus aussi a voulu prendre du repos. Il se retire dans un lieu désert avec ses disciples, mais « la foule l’ayant su, sortit des villes et le suivit à pieds ». Ils sont ainsi « environs 5000 hommes sans compter les femmes et les enfants » nous dit le texte.

 

Et voilà que le soir venu, cette foule est fatiguée et affamée. Aux disciples, qui ne savent quoi faire et qui lui expose le problème, il répond : « donnez-leur vous-mêmes à manger. ». Consternés ils répliquent : « nous n’avons que 5 pains et 2 poissons ». « Apportez-les-moi », dit alors Jésus.

Et nous savons tous ce qu’il en a fait.

 

Nous sommes, nous aussi, quelquefois devant des réalités qui nous dépassent et nous semblent insurmontables…entendons à notre tour ce que Jésus  dit aux disciples « Apportez-les-moi »

 

Apportons-lui donc toutes nos préoccupations, les petites aussi bien que les grandes.

Apportons-lui nos familles, n’a-t-il pas promis qu’elles seraient bénies ?

Apportons-lui nos épreuves, n’a-t-il pas promis de ne pas nous laisser submerger.

Apportons-lui nos difficultés, nos soucis, nos peines, n’a-t-il pas dit que nous lui étions infiniment plus chers que les oiseaux du ciel desquels, pourtant, il s’occupe?

Apportons-lui nos tristesses, nos échecs, nos troubles, n’a-t-il pas promis de nous garder car rien ne peut nous séparer de son amour ?

Apportons-lui aussi nos pauvres et petites tentatives pour nourrir de sa parole cette foule immense qui nous entoure, n’a-t-il pas multiplié les 5 pains et les 2 poissons ?

 

Quels que soient nos besoins, apportons-les-lui, sa grâce les changera en bénédiction…et Lui ne part pas en vacances.

 

P.S. Peut-être devrions-nous lui demander en priorité qu’Il nous aide à discerner nos vrais besoins.

 

SF

Pour approfondir lisez Matthieu 14 : 14-18.